Personne ne peut échapper aux lois impitoyables des chasseurs. Toute transgression mène à une condamnation au Deathgarden. Bien qu’il fasse partie des condamnés, Yami Amini continue de croire que ses choix sont justes.

Amini est né dans l’Enclave d’Alger, où il a grandi, exposé aux méthodes cruelles des chasseurs. Puisque son père était un pillard reconnu, il connaissait bien les troubles et enjeux politiques de l’Enclave.

Lorsque les Divisés en ont pris le contrôle, ils ont mis en place de nouvelles directives. Celles-ci n’étaient pas que sévères, elles étaient vicieuses et implacables. Les dissidents pouvaient être condamnés à mourir plusieurs fois, ou encore à voir certaines parties de leur corps réduites en lambeaux. Amini savait qu’il ne pouvait vaincre les chasseurs seul. Toutefois, il refusait de fermer les yeux et de demeurer oisif devant l’oppression.

Un jour, la pillarde retraitée Sofia Zeroual est venue lui parler du Tournant Décisif, un groupe de rebelles qui désirait reprendre le contrôle de l’Enclave. Cette amie de son père connaissait bien sa nature rebelle et lui a proposé de les rejoindre, ce qu’il a accepté avec empressement.

« La fin approche pour les chasseurs ; ils le savent. Les gens des Enclaves vont se rebeller et nous allons leur redonner ce qui leur revient de droit. »

Sa première mission : tuer Fadil Taha, un important leader de l’Enclave. Zeroual lui a fourni une aiguille empoisonnée ainsi que tout le nécessaire à la réussite de cette mission dangereuse.

Durant un match nocturne du Bloodharvest, il s’est approché furtivement de Taha. Il tenait fermement l’aiguille dans ses mains, se préparant mentalement à tuer pour la première fois. Il a pris une grande inspiration et s’est finalement avancé…

Jusqu’à ce que l’alarme retentisse; un chasseur l’avait vu. En quelques instants, il a été maîtrisé puis jeté en cellule. Peu de temps après, les chasseurs ont décidé d’en faire un exemple : ils l’ont condamné au Bloodharvest avec des conditions de remise en liberté impossibles à atteindre.

Amini a sacrifié toute sa vie pour la cause, ce qui lui a valu le surnom « Ghost ». Ses connaissances approfondies de l’Enclave et du Bloodharvest lui donnent un certain avantage dans sa quête de vengeance. S’il ne peut tuer les chasseurs durant une partie, il peut néanmoins les surpasser et les humilier à leur propre jeu.


Le nouveau cosmétique de Ghost sera disponible dans notre prochaine mise à jour !

Voir toutes les nouvelles

Rejoignez la communauté

Nous avons mis à jour notre politique de confidentialité

Nous avons mis à jour notre politique de confidentialité afin de mieux expliquer et refléter la manière dont nous traitons vos données. Avant de continuer à utiliser nos jeux et services, veuillez consulter la politique de confidentialité. De plus, ce site utilise des cookies pour adapter votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation, vous acceptez cette pratique tel que décrit dans notre politique de confidentialité.

J'accepte x