L’Inquisitor s’est longtemps questionné sur la cause honorable dans laquelle il s’impliquerait corps et âme. Il était à la recherche d’une raison d’être qui l’aiderait à transcender la mortalité et à accomplir sa destinée, celle de devenir un chasseur légendaire.

Tomás Guerra a finalement eu sa révélation lorsqu’il a rencontré l’énigmatique et charismatique Yeva Sushko. Cette dernière avait pris les rênes du Collectif il y a de cela plusieurs années après avoir promis de remettre l’humanité sur le droit chemin. Ses idéaux, ses aspirations monastiques et son désir de purger l’humanité de ses impuretés l’ont conquis. Quand les Pures se sont rassemblées autour de Sushko, Guerra a décidé de les rejoindre. Il avait finalement trouvé sa vocation.  

« Pureté d’esprit, pureté d’intention, pureté du corps. »

Les rituels de scarifications des Pures leur permettent d’atteindre l’absolution. Les cicatrices que Guerra arbore représentent son dévouement ; elles ne doivent en aucun cas être confondues avec les blessures reçues dans le Deathgarden. Son bras difforme, quant à lui, témoigne de sa résilience. C’est dans cette recherche de la pureté qu’il a refusé une main imprimée ; il a privilégié une prothèse toute simple qui lui permet de manier les armes avec une plus grande dextérité.

Avant de devenir l’Inquisitor emblématique du Bloodharvest, Guerra chassait les dissidents téméraires qui osaient s’opposer à Sushko. C’est par son dévouement envers sa cause qu’elle l’a nommé à la tête de l’inquisition de l’enclave de São Paulo.

Il abat méticuleusement chaque ennemi d’une balle à la tête afin d’empêcher toute réanimation. Il arrache par la suite le masque des cadavres et l’enfile en guise de menace à peine voilée qu’il envoie à tous ceux qui oseront croiser son chemin.

Ces masques représentent aussi son dévouement désintéressé pour Sushko et sa cause. Il est le bras armé, le prolongement de Sushko. Désormais, en tant qu’Inquisitor, il capture et relâche ses cibles dans le Deathgarden. Il les chasse pour affûter ses compétences et, surtout, pour démontrer sa dévotion inébranlable dans sa quête de purger l’humanité de toute son impureté.

Voir toutes les nouvelles